Nucléaire iranien : Face au danger de guerre, les opinions publiques doivent d’urgence intervenir et exiger le respect des droits des peuples à la paix

Mvtpaix-logo

Déclaration du Mouvement de la Paix

Après la rupture unilatérale de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien par le Président des USA et l’intervention militaire israélienne en Syrie, le risque s’est accru d’une guerre qui embraserait l’ensemble de la région avec la possibilité d’une conflagration beaucoup plus étendue ;

Les intérêts économiques et géostratégiques ainsi que les logiques de puissance et de domination y compris militaires qui s’affrontent dans cette région n’ont rien à voir avec les intérêts, les aspirations et les droits des populations.

Ces logiques guerrières, bellicistes et interventionnistes, alimentées également par divers lobbies militaro industriels, sont portées par des Etats qui ont le même système économique mais visent à déterminer des aires d’influence et de domination. Ces logiques expliquent la croissance des dépenses mondiales d’armement qui augmentent encore en 2017 pour atteindre 1739 Milliards de dollars (Source SIPRI) et alimentent un commerce des armes facteur de guerre. (1)

La crainte d’une conflagration dévastatrice est renforcée par la caricaturale conférence de presse de Netanyahou du 30 avril, durant laquelle il estime, contrairement à toutes les déclarations de l’AIEA (2) avoir les preuves que l’Iran viole l’accord sur le nucléaire. Elle rappelle la sinistre prestation mensongère de Colin Powell devant le conseil de sécurité des Nations Unies en 2003, pour justifier la guerre en Irak.

Crainte d’autant justifiée que le courant belliciste aux USA est renforcé par la nomination de Mike Pompeo comme Secrétaire d’Etat et John Bolton comme Conseiller à la sécurité nationale, tous deux issus de l’extrême droite étasunienne, qui expriment ouvertement leur volonté d’en découdre par la force militaire et la guerre.

Les peuples de cette région et du monde entier ont tout à craindre des issues vers lesquelles peuvent nous entrainer ces confrontations.

A court terme, dans ce contexte, le Mouvement de la Paix appelle partout en France à des expressions publiques, dans l’union la plus large, pouvant se concrétiser par des rassemblements, des distributions de tracts, des délégations auprès des députés, des débats citoyens …, à partir du Mercredi 16 mai et les jours suivants afin d’exiger :

  • Une résolution pacifique et diplomatique des questions posées dans le cadre des Nations Unies et dans le respect du droit international.
  • Que la France et l’UE persistent dans leur décision de rester dans le cadre de l’accord conclu avec l’Iran
  • Le respect total du Traité de Non-Prolifération nucléaire (TNP) par les puissances nucléaires car il est inadmissible, intolérable et dangereux pour la paix qu’un groupe de 9 Etats (USA, Russie, GB, France, Chine, Pakistan, Inde, Israël, Corée du Nord) entendent ne pas respecter leurs engagements internationaux tout en exigeant le respect de ces textes par tous les autres Etats du Monde.
  • La cessation de toutes les violations en cours du TNP, et de son article 6, qui s’expriment en particulier aux USA, en France et en Russie par des programmes de modernisation de leurs arsenaux nucléaires respectifs.
  • Que la France donne au plan international l’exemple en exprimant sa volonté claire de respecter ses engagements pris au titre de l’article 6 du TNP et de signer puis ratifier le traité d’interdiction des armes nucléaires adopté par les Nations Unies le 7 juillet 2017.

A moyen terme le Mouvement de la Paix appelle à contribuer au succès des initiatives déjà engagées telles que

  • Les actions dans toute la France du 11 au 15 juin contre le forum des marchands d’armes d’Eurosatory.
  • La journée internationale de la Paix du 21 septembre
  • Le Samedi 22 septembre, toujours dans le cadre de la journée internationale de la Paix : les Marches pour la Paix dans toutes les villes et communes de France à l’initiative du collectif « En Marche pour la Paix » fort de 150 organisations
  • Le Dimanche 14 Octobre à des rassemblements pour la ratification du Traité d’interdiction des armes nucléaires, notamment devant les sites liés aux armes atomiques.

Face à cette situation dangereuse pour la paix, en France comme partout dans le monde les peuples doivent exprimer avec force leur exigence de paix pour que ces questions soient réglées politiquement et diplomatiquement.

Le Mouvement de la paix travaillera à favoriser les expressions les plus unitaires possible au plan international, y compris à travers des journées mondiales d’action, pour exiger le respect des droits des peuples à la Paix.

Le Mouvement de la Paix
le 12 Mai 2018

  1. Les dix pays qui dépensent le plus d’argent pour les armes sont : USA, Chine, Russie, Arabie Saoudite, Inde, France, Grande Bretagne, Japon, Allemagne, Corée du Sud (source Sipri 2018)
  2. AIEA : Agence internationale de l’énergie atomique, chargée de la surveillance de l’accord sur le nucléaire iranien
  3. Pour s’informer : Accord de Vienne sur le nucléaire iranien / L’accord avec L’Iran sur le nucléaire militaire : une bonne nouvelle pour la paix. Quand on veut on peut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s