Dear Representatives of China, France, Russia, the UK the USA and other States Parties to the NPT…

Lettre ouverte aux États parties au Traité de non-prolifération nucléaire

https://nofirstuse.global/fulfil-the-npt-from-nuclear-threats-to-human-security /

NoFirstUse Global est une nouvelle plateforme et coalition réunissant des organisations, des universitaires, des responsables politiques, des responsables et militants de la société civile agissant pour la mise en œuvre de politiques de non-utilisation en premier des armes nucléaires par les États qui en sont dotés.

Chers représentants de la Chine, de la France, de la Russie, du Royaume-Uni, des États-Unis et d’autres États parties au TNP,

Les armes nucléaires menacent les générations actuelles et futures. La sécurité qu’ils ont pu fournir au 20e siècle n’a pas sa place dans le monde d’aujourd’hui et de demain, qui lutte pour lutter contre la pandémie de COVID, stabiliser le climat, résoudre les conflits nationaux et internationaux de manière pacifique, protéger le cyberespace et faire progresser la sécurité humaine et les objectifs de développement durable.

Il est temps de commencer à éliminer progressivement le rôle des armes nucléaires dans les doctrines de sécurité et d’élaborer un plan pratique pour parvenir à la paix et à la sécurité d’un monde exempt d’armes nucléaires.

Lors de la dixième Conférence d’examen du Traité de non-prolifération (TNP-X) en janvier 2022, nous vous appelons à :

Lancer le processus visant à mettre définitivement fin à la course aux armements et à éliminer progressivement le rôle des armes nucléaires dans les doctrines de sécurité en soutenant l’adoption de politiques de non-utilisation en premier et l’arrêt de la fabrication d’armes nucléaires au plus tard lors de la 11e Conférence d’examen du TNP en 2025 ;

S’engager sur un calendrier au plus tard en 2045 pour remplir l’obligation de l’article VI de parvenir à l’élimination mondiale des armes nucléaires ;

Accepter d’adopter un plan concret pour mettre en œuvre cet engagement, notamment par la réduction systématique et progressive des arsenaux nucléaires, lors de la Conférence du désarmement ou de la 11e Conférence d’examen du TNP ;

Accepter de déplacer les budgets et les investissements publics de l’industrie de l’armement nucléaire pour soutenir à la place la santé publique, la stabilisation du climat et le développement durable.

Le TNP a été adopté en 1970 pour une durée fixe de 25 ans, après quoi il était prévu qu’il soit remplacé par un régime de désarmement nucléaire plus complet. Cela ne s’est pas produit.

En 1995, le TNP a été prorogé sur la base de trois engagements à court terme (progressifs) : parvenir à un traité d’interdiction complète des essais (TICE) d’ici 1996, négocier un traité sur les matières fissiles et établir de nouvelles zones exemptes d’armes nucléaires, en particulier dans le au Moyen-Orient – ​​et un engagement plus global des États dotés d’armes nucléaires à réduire les armes nucléaires dans un processus conduisant à leur élimination totale. Parmi ceux-ci, seul le TICE a été négocié et n’est pas encore entré en vigueur.

Il ne peut y avoir aucune excuse pour ne pas réaliser les trois engagements progressifs dans un proche avenir, et l’engagement plus global – l’élimination mondiale des armes nucléaires – dans les 25 prochaines années, sinon plus tôt.

Une mesure clé pour réduire le risque d’une guerre nucléaire et commencer à éliminer progressivement le rôle des armes nucléaires dans les doctrines de sécurité tout en maintenant la stabilité stratégique, est de s’engager à ne jamais déclencher une guerre nucléaire en adoptant des politiques de non-utilisation en premier (ou à but unique) et les contrôles opérationnels connexes.

L’option d’utiliser des armes nucléaires en premier dans un conflit, et les préparatifs pour permettre une telle première utilisation, aggravent les tensions et les risques, stimulent les contre-mesures telles que le déclenchement sur alerte, justifient les programmes de modernisation nucléaire et empêchent les négociations sur le désarmement nucléaire. Les options de première utilisation consistent littéralement à jouer avec le feu dans des situations très inflammables, et ont failli conduire au déclenchement d’une guerre nucléaire par erreur ou mauvais calcul.

Les déclarations unilatérales de non-utilisation en premier, les accords bilatéraux de non-utilisation en premier et/ou un accord multilatéral de non-utilisation en premier peuvent réduire ces risques. Nous félicitons la Chine et l’Inde d’avoir déjà adopté des politiques unilatérales de non-utilisation en premier et nous félicitons la Chine et la Russie d’avoir adopté un accord bilatéral de non-utilisation en premier. Celles-ci peuvent être suivies d’une restructuration des forces nucléaires et de contrôles opérationnels pour mettre en œuvre des politiques de non-utilisation en premier et pour renforcer la crédibilité et la confiance dans les politiques afin de réduire davantage les risques nucléaires.

Et plus important encore, l’adoption de politiques de non-utilisation en premier ou d’objectif unique pourrait ouvrir la porte aux États dotés d’armes nucléaires et à leurs alliés se joignant aux négociations pour l’élimination complète des armes nucléaires. Si les armes nucléaires sont nécessaires pour dissuader une série de menaces – pas seulement les armes nucléaires – alors les pays qui comptent sur la dissuasion nucléaire n’accepteront probablement pas d’éliminer les armes tant que ces autres menaces existent toujours. Cependant, si le seul but des armes nucléaires d’un pays est de dissuader contre les armes nucléaires d’autres, alors le pays peut accepter de se joindre à un processus de désarmement nucléaire vérifié tant que tous les autres pays dotés d’armes nucléaires y participent. Pour cette raison, les États parties au TNP doivent également s’engager avec les États qui ne sont pas parties (Inde, Israël, Corée du Nord et Pakistan) dans le processus de désarmement nucléaire.

Nous remercions les gouvernements de la Chine, de la France, de la Russie, du Royaume-Uni, des États-Unis et des autres États parties au TNP d’avoir examiné cette lettre, et nous sommes impatients de vous soutenir et de collaborer avec vous alors que vous adoptez ces politiques et que nous établissons conjointement la paix et sécurité d’un monde exempt d’armes nucléaires.

Organisations participantes (première liste)

Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (France)

African Network of Young Leaders for Peace and Sustainable Development (Benin)

Agir pour la Paix (Belgium)

All Souls Nuclear Disarmament Task Force (USA)

American Voices Abroad Berlin (Germany)

Aotearoa Lawyers for Peace (New Zealand)

Atomic Reporters (Austria/International)

Baltimore Nonviolence Center (USA)

Bike for Peace (Norway/International)

Blue Banner (Mongolia)

Canadian Network to Abolish Nuclear Weapons (Canada)

Canadian Voice of Women for Peace (Canada)

Centre de Recherche et d’Information pour le Désarmement et la Sécurité (Belgium)

Citizens’ Nuclear Information Center (Japan)

Coalition for Nuclear Disarmament and Peace (India)

Danish National Group of Pugwash Conferences on Science and World Affairs (Denmark)

Danish Peace Academy (Denmark)

Detente Now! / Neue Entspannungspolitik JETZT! (Germany)

Environmentalists Against War (USA)

G100 – Group of 100 Global Women Leaders, Defence and Security Wing (India/International)

Global Directions (Australia)

Global Security Institute (USA)

The Global Sunrise Project (Canada)

Ground Zero Center for Nonviolent Action (USA)

Groupe de recherche sur la paix et la sécurité – GRIP (Belgium)

Hawai’i Institute for Human Rights (USA)

Human Survival Project (Australia)

ICV (Investment Community Visibility) Group (USA)

Initiatives pour le désarmement nucléaire (France)

International Fellowship of Reconciliation – Austrian Branch (Austria)

International Forum for Understanding (UK)

International Peace Research Institute Meiji Gakuin University – PRIME (Japan)

International Physicians for the Prevention of Nuclear War – IPPNW Canada (Canada)

International Physicians for the Prevention of Nuclear War – IPPNW Norway (Norway)

International Physicians for the Prevention of Nuclear War – IPPNW Poland (Poland)

Iron Curtain Foundation (Czech Republic)

Kingston Peace Council/CND (UK)

LABRATS – Legacy of the Atom Bomb, Recognition for Atomic Test Survivors (UK/International)

Maryknoll Office for Global Concerns (USA)

National Alliance of Anti-nuclear Movements (India)

Normandy Chair for Peace (France)

Norske leger mot atomvåpen – IPPNW Norway (Norway)

NuclearWakeUpCall.Earth (USA)

Pax Christi Austria (Austria)

Pax Christi Scotland (Scotland)

Pax Christi USA (USA)

Peace Action (USA)

Peace Action Maine (USA)

Peace Women Across the Globe (Switzerland/International)

Physicians for Social Responsibility / IPPNW Switzerland (Switzerland)

Pugwash Canada Group (Canada)

Pugwash France (France)

Pugwash Japan (Japan)

Pugwash Norway (Norway)

Scientists for Global Responsibility (Australia)

Scientists for Global Responsibility (UK)

Spanish Society for International Human Rights Law (Spain)

Sydney Peace & Justice Coalition (Australia)

Tri-Valley CAREs (USA)

Turkish Council of Women (Turkey)

United Nations Youth Associations Network (International)

Uniting for Peace (UK)

Veterans for Peace (USA)

Voices for a World Free of Nuclear Weapons (USA/International)

War Prevention Initiative (USA)

We, The World (USA/International)

Women Against War (USA)

Women for Peace and Ecology (Germany)

Women’s Action for New Directions (USA)

World Academy of Arts and Science (International)

World Conference on Religion and Peace (Japan/International)

World Federalist Movement Canada (Canada)

World’s Youth for Climate Justice (International)

Youth Fusion (International)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s